Venez découvrir nos vins bio au domaine

© laurent vilarem photo

Naissance d’un vin : du grain de raisin à la bouteille

 

Les vendanges

 

Vendanges en vieille vigne de muscat bio

Vendanges de muscat, pour élaborer la cuvée Lumière d’Automne | © alain marquina photo

Le jour des vendanges, les raisins sont cueillis à la main, tôt le matin à la fraîche et pressés délicatement sans tarder pour élaborer vins blancs et rosés. Puis les jus se reposent au froid pendant 48 heures avant d’être ensemencés de levures choisies.

La fermentation débute aussitôt à température contrôlée. Les levures transforment les sucres en alcool et gaz carbonique. Les vins sont secs lorsqu’il n’y a plus de sucres résiduels.

 

Le mutage

Fermentation du jus de raisin de muscat en cuve

Début de fermentation du muscat | © alain marquina photo

 

 

Pour conserver la douceur des moelleux et Muscat de Frontignan, nous interrompons la fermentation par le froid ou l’ajout d’alcool de vin : le mûtage ou muettage (XVIIeme siècle)
« Le vin devient muet, il ne chante plus dans son fût »

 

 

 

 

 

 

Les cépages rouges

 

Les grappes de Syrah sont égrappées à la machine puis triés à la main avant d'être mises en cuve

Baies de Syrah égrappées  | © Laurent Vilarem photo

Les cépages rouges sont égrappés, triés à la main et mis en cuve de macération avec le plus grand soin afin de préserver tout leur fruité ; la fermentation est invitée à démarrer au plus vite. Elle est contrôlée à des valeurs plus élevées pour permettre au jus de s’enrichir de toute la couleur et la matière des peaux.

Nous veillons, par des dégustations quotidiennes, avec l’aide d’un œnologue conseil, à la naissance du vin.

Pendant ce temps, les raisins de vendange tardive se concentrent sur la souche, se ridant peu à peu sous les rayons du soleil de septembre. Nous les cueillons début octobre. Le vin fermentera jusqu’en novembre, sera stabilisé par le froid et élevé en fût pendant une année.

 

L’élevage

 

Après soutirage d'un rouge en cuve, on observe un dépôt violet

Une fois le vin clair soutiré, apparaît la magie des couleurs   | © Alain Marquina photo

Après les fermentations, les vins blancs et rosés sont élevés en cuve sur lies durant une partie de l’hiver.
Les rouges sont soutirés régulièrement et élevés soit en cuve pour garder du fruit soit en fût pour arrondir les tanins.

 

 

 

 

L’assemblage

 

A l'assemblage nous dégustons chaque essai à fin de déterminer l'équilibre

Tout au long de leur élevage, les vins sont régulièrement dégustés  | © Laurent Vilarem photo

Après l’élevage vient l’assemblage afin d’équilibrer chaque cuvée, puis le collage, à l’argile ou au blanc d’œuf suivi d’une petite filtration avant la mise en bouteilles par nos soins.

Les bouteilles seront ensuite stockées dans notre cave souterraine au frais.